Rubrique La Plus belle chanson du monde- The Beach Boys- Surf’s up

Nous souhaitons parler musique sous le double angle chansons/album (voire compilation). Donc voici la 3eme rubrique autour des chansons, la dernière pourrait être dédiée aux petit plaisirs honteux… Vous avez certainement vous aussi « votre » plus belle chanson du monde (et peu importe si, en fait, vous en avez plusieurs, mais l’important, c’est qu’elle le soit au moment où vous l’écoutez (et pourquoi où vous nous en parlerez).

img.discogs.com/diOD1gtsLWCf2zI2vwDryqb_IuE=/fi...

Oui, c’est la plus belle chanson du monde. Du moins, pour aujourd’hui. En tout cas, son nom me vient immédiatement en tête quand je dois en citer une. Ou celle qui viendrait après God Only knows ou Caroline no des mêmes Beach Boys ? Il y a priori tout un livre à écrire sur les frasques de son enregistrement, surtout avec le naufrage du mythique album Smile qui amènera son créateur aux bord de la folie…  Aujourd’hui, il existe au moins trois versions « officielles » (sans compter les versions remastérisées) : d’abord, celle qui a fait surface quelques années après l’abandon du projet sur l’album Surf’s up (lui-même étant l’autre chef d’œuvre du groupe qu’on oublie souvent, à cause de Pet Sounds, en tout cas on ne fête pas son anniversaire) ; puis, celle que l’on retrouve sur le Brian Wilson presents Smile sorti en 2004, soit 37 ans après les sessions primitives de Smile ; et enfin, la dernière sur le projet The Smile Sessions, réenregistrée en 2011 à partir des bandes de 1967.

En version piano solo

Si l’adjectif céleste est souvent employé pour qualifier des harmonies vocales sublimes, difficile de ne pas l’utiliser ici. A dire vrai, cela discrédite son emploi pour quasiment toutes les autres chansons. Les voix, les arrangements, les harmonies, les changements d’accord, tout touche ici la perfection. Et puis, il y a la structure même du morceau, sophistiquée et en même temps qui tient en quelques notes de piano. En fait, à chaque fois que je l’écoute, je me pose cette question : comment peut-on « penser » une telle musique ? Tout semble fluide, irréel à force de beauté, avec cette ascension finale qui nous emmène sur des niveaux de splendeur à tomber par terre, comme si l’inspiration n’avait pas été pas terrestre… mais céleste. Oui, on y revient. Et on en part jamais à vrai dire, une fois que la chanson nous a envoutés.

En version « habillé » sur l’album éponyme

Alors, parmi ces différentes versions, on peut supposer que chacune aura la faveur de certains. Pour ma part, je reste très attaché à celle de l’album du même nom. Sans doute plus sophistiquée, pleine de majesté et en même temps pleine de vulnérabilité (notamment à travers le chant de Brain Wilson). Donc, oui, il s’agit de la plus belle chanson du monde, avec le plus beau final du monde qui plus est. Qui dit mieux?

Francis

Et alors, un volontaire pour relever le défi et nous faire découvrir une plus belle chanson du monde encore plus belle ? Et si vous êtes inspiré, on vous laissera même venir plusieurs fois pour cette rubrique, car la mauvaise foi fait partie intégrante du blog ! Pour ça,  contactez nous.

23 réflexions sur « Rubrique La Plus belle chanson du monde- The Beach Boys- Surf’s up »

    1. Complètement d’accord. Je voulais la faire écouter à mon fils hier en lui disant la même chose. Et je voulais en faire la seconde de notre rubrique « La plus belle chanson du monde ». Mais si tu te sens inspiré, je peux te laisser la place…

      J’aime

      1. Je te laisse en parler, Audrey. Moi, j’aurais fait chiant, façon « Stan Getz, du jazz des Four Brothers à la bossa nova » et tout ça. Tu en parleras mieux que moi.

        J’aime

  1. Obligé de rebondir sur ce choix. Je suis bien d’accord pour partager votre avis. J’aime défendre l’idée que contrairement aux Beatles – d’autres grands mélodistes – il y a de la fragilité, de la fêlure chez les Beach Boys et ce titre est une évidence.
    Un des membres de PERE UBU avait repris ce titre et avait poussé encore plus loin, cette fêlure devient alors une fracture. Bravo pour ce choix.

    J’aime

    1. Nous sommes également très fan de Talk Talk (et toute période confondue). On aurait d’ailleurs trop de mal à donner notre préférée du groupe. Audrey avait d’ailleurs chroniqué l’album solo sur le blog de Jimmy.

      J’aime

  2. La plus belle chanson du monde n’est peut-être pas la plus belle, mais celle qui va déclencher quelque chose. Ou celle qui va faire revenir un souvenir. Et si possible au final, les deux à la fois. Fisherman’s Blues des Waterboys me va bien. Même si ça va mal.

    J’aime

    1. Pourtant l’album est magnifique surtout la face B. Quant à l’enchainement Til I die et Surf’s up on bascule à la beauté pure, Réecoute les deux enchainés, Til I die débute dans une sorte de béatitude ensoleillée puis la réalité de la phrase Til I die finit par prendre le dessus. C’est très beau je et très émouvant, je trouve.

      J’aime

  3. Heureux Hasard : cet après-midi j’ai acheté dans un easy cash « Love and mercy » , un biopic sur Brian Wilson dans lequel jouent Paul Dano et John Cuszack , tous les deux excellents . Je vous le recommande .

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s