La plus belle chanson du monde (3): Rose Mitchell- « Baby please don’t go » par Thierry

Vous avez certainement vous aussi « votre » plus belle chanson du monde (et peu importe si, en fait, vous en avez plusieurs, mais l’important, c’est qu’elle le soit au moment où vous l’écoutez (et pourquoi où vous nous en parlerez). Cette rubrique est là pour les partager. Et elle semble vous inspirer, ce qui nous fait très plaisir. Aujourd’hui c’est Thierry qui s’y colle!

« Baby please don’t go ». Un classique parmi les classiques

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-2.png

Je me souviens parfaitement de la première fois ou j’ai entendu « baby please don’t go ». C’était à la radio, j’avais autour de 15 ans et c’était Bon Scott qui s’y collait avec sa bande d’australiens. A L’époque je pensais que AC/DC était le plus grand groupe du monde (il l’est peut être toujours pour certains j’espère). Je ne connaissais pas cette chanson de leur discographie classique et accessible mais tout ce qui venait de ce groupe était génial et je ne savais pas que ce n’était qu’une reprise électrique et boogie à souhait mais une reprise. Trop jeune pour connaitre la version des « Them » chanté par Van Morisson en 1964.

Celle que tout le monde connait sans doute

Il semblerait qu’elle fasse partie du répertoire de tous bluesmen et que la première version aurait été fixée par Big Joe Williams en 1935 et qu’elle n’est pas, contrairement à d’autres blues, une chanson « à texte ».

La version originale

Elle est plus un prétexte à une certaine rythmique avec des paroles qui ont souvent changé aux grès des interprètes mais qu’en est-il des versions de cette chanson chantée par des femmes ?

Et bien il y en a une sur laquelle je suis tombé un jour sur une compile de mambo et rythme n’blues: celle de Rose Mitchell.

Et la plus belle d’entre toutes!

Je n’ai pas réussi a trouvé d’information sur elle à part qu’elle serait de la Nouvelle Orléans. C’était le moins qu’on puisse lui demander.

A l’écoute vous serez surement, tout du moins je l’espere, emporté par sa voix qui porte la chanson pendant 2 minutes 20. Pas de guitare cette fois ci mais surtout un rythme et une voix qui frolent le voodoo, la transe l’incantation et la supplication d’une femme pour que son homme ne parte pas. Pour nous rappeler aussi qu’à une certaine époque les caraibes et le sud des Etats-Unis avaient beaucoup de points en commun et de liens culturels forts.

 Et c’est, depuis, évidement ma version préférée. 

 Voila bien une des plus belle chanson du monde à mon humble avis.

Thierry

Et si, vous aussi, vous avez envie de partager votre plus belle chanson du monde (et vous avez le droit d’en avoir plusieurs, bien entendu),  contactez nous.

10 réflexions sur « La plus belle chanson du monde (3): Rose Mitchell- « Baby please don’t go » par Thierry »

  1. Je m’aperçois qu’on ne peut pas commenter nos propres articles si personne ne l’a fait avant. C’est un peu gênant quand on en diffuse un qu’on n’a pas écrit. Donc je dois le faire en inconnu.
    Je reste très attaché à celle des Them, notamment à sa dynamique très offensive, qui avance comme un train fou.
    Par contre, concernant le chant, celle de Rose Mitchell est impressionnante. On sent qu’il vient de loin. Elle pourrait chanter a cappella et ce serait presque plus beau encore.

    Francis

    J’aime

  2. Superbe version. Elle aurait pu effectivement la chanter a capella, tant son émotion est grande. Merci Thierry. Elle enterre les autres, y comprise celle de Them et son chauffeur fou. A propos de folie, Francis dans ta boîte mail, le premier album de Daniel Johnston  »Songs of pain ». Daniel il est beau quand il est tout nu. Cajolé, chouchouté, très bien entouré, il est également bon, mais rien ne vaut ses débuts. L’innocence pure, la magie, tu sais ce que c’est? Écoute.
    Eric.

    J’aime

  3. « Baby Please don’t go », c’est l’archétype du morceau que jouent les musiciens issus d’horizons différents, quand ils se retrouvent tard dans la nuit, passé 2h du matin, pour faire le bœuf après le concert. C’est comme ça que je le vois. C’est un thème assez simple pour être joué par tout le monde, y compris des musiciens amateurs ou occasionnels. Seule condition requise: 2.5g d’alcool dans le sang au minimum et être perclus de fatigue, façon zombie.

    J’aime

    1. Oui, mais maintenant on sait que tout le monde ne peut pas la chanter comme Rose Mitchell!!!
      D’ailleurs , pas facile de trouver des choses sur elle. Que ce soit photo ou musique, on dirait qu’il existe peu de traces d’elle.

      Audrey (moi je peux utiliser le blog pour répondre)

      J’aime

  4. Je suis ravi que cette version ravisse tout le monde. Si Audrey est partante je suis pret à vous la faire partager de nouveau, un de ces 4, dans une compile de chansons toutes du meme acabit tel un écrin entourant ce joyau pour un voyage jazz-blues-caraibes.
    à voir ? à suivre ?
    Thierry

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s