Une chanson en souvenir de notre ami Fracas…

Difficile de te remercier comme tu le mérites pour tout ce que tu nous auras donné, le moins qu’on puisse faire , c’est cet hommage…

Nous vous invitons à laisser ici un chanson en guise de souvenir… Prenez votre temps, cet article restera toujours ouvert pour qu’on n’oublie pas Patrick…

Je dois avouer que la disparition de Patrick laisse un grand vide en moi. Spontanément, j’aurai choisi un morceau triste pour exprimer ma peine. Mais ce n’est pas ce que Patrick aurait voulu, je pense. C’était un humaniste qui dégageait des valeurs positive et généreuses.

Pour moi, tu es dans ma tête associé à Bruce Springsteen. D’abord, parce que tu avais choisi cette phrase de lui pour résumer l’esprit de ton blob: « Nobony wins unless everybody wins« . Ensuite, j’ai connu ton blog avec la Saga sur lui que tu avais lancée en 2014. Et enfin, parce que tu aimais cet artiste et ses valeurs.

Donc j’ai choisi la chanson You’re Missing de Bruce Springsteen, parce qu’elle illustre certainement ce qu’on ressent tous depuis qu’on sait que tu n’es plus parmi nous et une version en live, parce que tu aimais partager la musique de cette façon. C’est une jolie version, avec une émotion pleine de retenue.

Donc, voilà, Patrick, je voulais juste te dire que tu es un type extraordinaire et que tu nous manques. Et je te promets que je ne t’oublierai jamais.

Audrey

Je ne t’aurai jamais rencontré, mais mon disque dur est rempli de tout ce que tu nous auras donné, alors, même si tu n’es plus là, tant que cette musique sera à mes côtés, sache que, comme le dit Bashung, tu seras un peu immortel pour moi…

C’est une chanson un peu triste mais qui contient malgré tout de l’espoir, parce que tu étais un humaniste, en plus d’être passionné de musique, et l’image que je garde de toi sera cette énergie positive qui rayonnait en permanence dans ton blog. Merci pour tout, Patrick.

Francis

Fracas,
Par mail, ou commentaire (je ne me souviens plus) je t’ai soumis l’idée d’écrire, toi le fan, un texte sur  »Bruce Springsteen ». Tu étais La Personne qui allait nous en parler. Tu as décliné.
Jamais facile de se mettre à nu. Quand tu postais la chronique d’un nouveau disque du  »Boss », personne ne mouftait. Pas même le gentil et omniprésent  »dado »,  »devantf », parfois (la prod il adore ça). Qu’importe si  »Le Boss » ne faisait pas l’unanimité, ta diversité, ta générosité, ta
naïveté, emportaient tous les suffrages.

Chaque jour, fidèles lustucrus, nous venions à la pêche. Parfois on trouvait des pépites au fond du filet. Au fil des ans; tes groupes fétiches, tes styles musicaux n’avaient plus de secret. On aimait, on aimait pas, peu importe, on t’aimait. A l’annonce de ta maladie, tes posts se firent plus rares. Par mail tu parlais d’une greffe, d’une opération, on te préparait. Tu n’as pas répondu au dernier.
Personne ne t’oubliera, Patrick.

Eric

The Pretenders – Crying in Public

Hey ! Je vous parie qu’il va ouvrir un nouveau blog au paradis !

Keith Michards

Si d’autres que nous veulent déposer une chanson en ton souvenir à la suite de la mienne, ils sont les bienvenues.

15 réflexions sur « Une chanson en souvenir de notre ami Fracas… »

  1. « Dive for memory » (version acoustique) des Go-Betweens.

    Patrick, tu as fait sur ton blog une série sur les Go-Betweens, groupe que je n’avais jamais écouté, je l’ai découvert grâce à toi ; je n’ai pas été convaincu dès ton premier article, puis j’ai eu le déclic…
    Ce CD de versions acoustiques était au catalogue de la médiathèque de ma ville, mais je ne sais pourquoi il était enfoui dans les réserves, il n’était pas disponible au public ; il l’est devenu parce que je l’ai demandé, mais c’est toi qui fus à la base de cette mise en lumière, tu as agi sur une médiathèque loin de toi. C’est juste une petite histoire mais qui sait tout ce que tu as pu éveillé, insufflé ?

    Cristophe en Corrèze

    J’aime

  2. Dans mon souvenir Fracas était assez branché années 80 ( mais pas que ), une scène qu’il avait bien connue…. je pense que JD ça lui parlerait…. j’avais un peu délaissé son blog, comme les autres d’ailleurs, mais je me souviens de sa saga Springsteen qui m’a permis de m’intéresser à cet artiste….pendant des années j’ai pris tout ce qu’il nous proposait….malheureusement j’ai tout perdu…
    Je me souviens qu’il nous avait proposé trois compilations top sur trois décennies que j’écoutais très souvent…d’ailleurs si l’un d’entre vous les a et peux les partager ce serait super et une façon supplémentaire de se souvenir de lui….
    Grande tristesse depuis hier également 😢

    J’aime

  3. Je ne crois pas qu’il ait proposé du Wedding Present, Monsieur Fracas? Ceux qui le connaissent depuis plus longtemps que moi le diront. Il a eu tort, car oui il n’avait pas toujours raison. En tout cas, je suis sûr qu’il aimera s’il l’ignore ce titre – » Suck », parce que sa disparition « sucks », comme on dit chez moi. Oui, Fracas était populaire en Ecosse aussi by the way. Hail Hail Patrick! Hail Hail Fracas! (et Hail Hail Celtic aussi, parce que la vie continue…)

    J’aime


  4. Springsteen…
    Il y a plusieurs années en arrière c’est avec l’aide de son blog que je me suis lancé dans un projet pédagogique Bruce…
    Des anecdotes, de la matière directement tellement utile, un recul…
    Alors la chanson sera pour moi issue du dernier « One minute you’re here ».

    THX

    J’aime

  5. Une chanson mélancolique sur un chagrin d’amour,
    une chanson liée à cette période de tristesse,
    une chanson associée (a posteriori) à l’évocation de la Commune et des combats libertaires,
    une chanson reprise par un groupe régional que Patrick aimait beaucoup (malgré les polémiques)

    « J’aimerai toujours le temps des cerises
    C’est de ce temps-là que je garde au cœur
    Une plaie ouverte…
    Et dame fortune m’étant offerte
    Ne pourra jamais fermer ma douleur …
    J’aimerai toujours le temps des cerises
    Et le souvenir que je garde au cœur. »

    J’aime

  6. Patrick en mars 2019 avait publié « Jeu de la Dizaine des Blogueurs : Thème 6 : La chanson associée à un voyage inoubliable ».
    Je lui avais envoyé un texte sur une de mes randonnées dans le Val d’Azun dans les Pyrénées.
    La chanson c’était « Nuit d’absence » par Jean-Louis Murat (reprise d’une chanson de Caussimon/Ferré).
    Il avait été surpris que je lui parle des Pyrénées, ses Pyrénées. Nous en avons discuté quelques fois. Ce jour-là il avait publié deux autres textes, le tien Audrey (« One » par Johnny Cash) et le sien (« White Winter Hymnal » des Fleet Foxes).
    Après il y a eu plusieurs conversations en dehors de son blog (Jonathan Richman, Neil Young (There’s A World) »… Puis quand il a su que j’habitais par là-bas, nous nous étions dit qu’un jour nous pourrions nous voir. Hélas le temps…
    « Mais je survole en deltaplane
    Les sommets bleus des Pyrénées
    En Andorre-la-Catalane
    Je laisse aller ma destinée
    Je foule aux pieds un champ de seigle
    Ou bien, peut-être, un champ de blé
    Dans les airs, j’ai croisé des aigles
    Et je croyais leur ressembler… »
    « Nuit d’absence » par Jean-Louis Murat ou Caussimon/Ferré).

    J’aime

  7. Bonjour ,
    C’est au détour d’un passage sur votre blog que j’apprends cette terrible nouvelle …
    Le blog de Fracas était aussi fabuleux : une véritable mine d’or animée par quelqu’un que je ne connaissais pas personnellement mais dont se dégageait un très grande gentillesse .
    Pour lui rendre hommage , l’un de plus beaux morceaux du monde .
    il ne méritait pas moins …

    J’aime

  8. Pour cet hommage, j’ai choisi un titre qui correspond à l’idée assez précise que je me fais de Fracas : Outside my door, par les Barracudas (album « Wait for everything »)

    Le morceau qui parait au départ de facture classique (comme un Beatles ou un Stone ou Beach Boys) est bien construit et est une très belle pièce de rock avec une intro qui mêle les guitares et une mélodie qui s’emballe vite vers un son plus garage comme un Plimsouls ou un Feelgood et une voix quasi punk (Saints, Libertines) en gardant la classe « surf » propre aux Barracudas. En somme, un must comme savait nous présenter Patrick.
    Un mélange d’influences que l’on ne peux constater que par une bonne connaissance musicale et auquel le groupe lui-même n’a certainement pas pensé…
    Juste pour que l’on se souvienne…
    Au fait, Fracas64, quelle est l’origine de ce pseudo ?

    J’aime

  9. Pour Christelle,
    je possède les compils 80’s, 90’s et 2000’s,
    Si quelqu’un m’indique un moyen de les remettre en partage…
    Peut-être les liens sont-ils encore actifs sur le site de Fracas, je n’ai pas vérifié.

    J’aime

    1. Tu peux les zipper et les envoyer sur zippyshare. En une fois que tu l’as fait, tu copies le lien qui te sera indiqué. Sinon, tu peux nous les adresser. A moins que ce ne soit les compilations des inrocks que Fracas avaient proposées, auxquels cas on les a et on pourra les proposer..

      J’aime

  10. Voici le début de la compil 80’s.
    87 Rat Race – The Specials ( 1980).mp3
    106 Brass in pocket – The Pretenders (1980).mp3
    107 Geno – Dexy’s Midnight Runners (1980).mp3
    108 Come on Eileen – Dexy’s Midnight Runners ( 1982).mp3
    109 A forest – The Cure (1980).mp3
    110 Love will tear us apart – Joy Division (1980).mp3
    143 Ashes to Ashes – David Bowie (1980).mp3
    On parle bien de la même chose ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s