Petit travail pour tous et Cadeaux pour les vacances: 1- James Yorkston – The Wide, Wide River (2021) par Francis et 2-The Kings of Covenience- Peace or love (2011) par Audrey

Le temps des vacances arrive. Il est l’heure pour nous du faire une petite pause. Avant de vous quitter, on aimerait faire un petit bilan avec vous.

Et comme on se dit que vous risquez de prendre la route, on vous propose deux disques en guise de nouveauté pour accompagner pendant les longs kilomètres qui pourraient peut-être vous attendre (en espérant que ce ne soit pas trop tard: Tom Yorkston- The Wide, Wide River et les Kings of Covenience- Peace or Love .

On se dit que ce pourrait être le moment de faire le point avec vous.

Vous aurez compris que nous aimons bien les rubriques, elles sont là pour donner des idées et pour parler soit des chansons, soit des albums, soit de musique en général. Comme on vous l’avait dit au départ, nous aimerions que ce blog soit un espace participatif. Donc merci à tous ceux qui sont venus commenter ou nous apporter leur contribution. Cela nous fait très plaisir de découvrir qu’on peut toucher du monde.

I- La parole est à vous:

Ces 6 premiers mois sont passés très vite à vos côtés. On profite des vacances pour que vous puissiez nous donner vos impressions. Pour cela, quelques suggestions de de retour qui nous intéresseraient:

1- Maintenant que vous connaissez l’esprit qui nous anime, nous aimerions savoir quels auront été les articles qui vous auront le plus intéressés parmi tous ceux qu’on vous aura proposés depuis le début de l’année.

2- Ensuite, nous aimerions que vous nous indiquiez lesquelles de ces rubriques vous plaisent le plus (disons deux ou trois) et éventuellement lesquelles vous donneraient envie de nos proposer quelque chose. C’est important pour nous parce que cela nous permet de mieux comprendre comment vous percevez notre blog.

Les rubriques « chansons »:
La chasse qux chansons
Plus c’est long plus c’est bon
La plus belle chanson du monde
D’habitude, j’aime bien, mais, là, j’aime vraiment pas celle-là
Les grandes chansons cachées
Une reprise qui tutoie les sommets
Une chanson pour…

Les rubriques « Albums »:
Un petit vent de nouveauté
A redécouvrir
Un live, en veux-tu en voilà
Les disques maudits
Musique d’ailleurs

Les Rubriques divers:
Les compilations maisons
Les théories du rock
Les anecdotes du rock
Zoom sur/Les Galaxies du rock…
Les Cadeaux des lecteurs
Défendre l’indéfendable

3- On ne cesse de le répéter, mais ce blog se veut ouvert et un lieu d’échange (comme l’était celui de notre ami Patrick ou de Jimmy). Pour participer à nos côtés, il faut bien voir que vous n’avez pas à forcément écrire des choses longues. Vous pouvez vous contenter d’expliquer pourquoi vous avez envie de nous parler de cette chanson ou disque, ce qu’il évoque en vous, une anecdote ou une réflexion qu’il vous évoque, ce qu’il provoque en vous etc. Au pire, on pourra peut-être vous aider (tout comme pour le fichier musical). Bref, ne vous prenez pas la tête, ce qui prime, c’est l’intention de venir nous aider.

Bref, si vous voulez profiter de vos vacances pour nous proposer une participation à l’une de ces rubriques, la porte vous est grande ouverte, bien entendu! Et si vous avez des remarques plus générales (positives ou négatives pour qu’on s’améliore, profitez de l’occasion).

II- 2eme travaux de vacances: Votre compilation Maison

C’est un petit rappel, mais nous avons adoré recevoir vos contributions à nos rubriques « Compilation Maison spécial Bleu Nocturne« . Donc si cette rubrique vous plait, nous aurons besoin de vous pour la rentrée.

Nous comptons relancer cette rubrique en septembre. Pour préparer votre compilation « Vents contraire », il vous reste donc deux à trois mois. Si vous souhaitez vous joindre à nous et que vous avez oublié de quoi il s’agit, on a tout expliqué ici,

On espère que vous serez aussi inspirés que la dernière fois!

III- 3eme travaux de vacances: écouter nos deux suggestions de disques de l’été.

On vous propose pour voyager deux merveilleux disques. Peut-être allez-vous voyager pendant de longues heures? Dans la voiture, généralement, il y a trois options:

La première consiste à mettre de la musique entrainante pour se donner la pêche et éviter de s’endormir. Généralement, au bout d’un moment, le cerveau sature un peu et on fatigue. Sans parler du risque d’excès de vitesse quand, inconsciemment, on veut suivre le rythme avec la voiture…

2eme option: on choisit des choses variées. Les compilations maisons sont idéales pour ça. Mais on peut mettre une playlist longue comme le bras et la laisser s’écouler au hasard, quitte à zapper parfois quand ça ne nous plait pas ou plus.

3eme et dernière option: On prend disque plutôt doux et enveloppant. Peu importe qu’on le connaisse parfaitement ou pas, l’important est de nous créer une sorte de cocon où l’esprit peut s’évader pendant qu’on conduit. Clairement, le deux disques qu’on vous propose s’inscrivent dans cet esprit.

Donc voici deux disques plutôt feutrés, avec de belles ambiances folk et acoustiques.

1- James Yorkston – The Wide, Wide River (2021) par Francis

James Yorkston

On vous avait fait part de notre souhait de connaître mieux cet artiste, peu connu, mais qui propose déjà d’une œuvre conséquente, notamment suite à un bel article dans Rock & Folk. On vous avait proposé il y a quelques mois une « Chanson pour… rêver dans sa tête« . A dire vrai, je ne connaissais rien de lui et je l’avais choisi à partir des quelques titres que j’avais découvert de lui.

Depuis, James Yorkston n’a pas quitté mes oreilles ou presque. Cet écossais propose une musique authentique, essentiellement acoustique, avec de multiples instruments (dont certains assez exotiques), entre folk et blues ethniques en quelque sorte. On lui doit également de nombreuses collaborations, dont une avec le musicien indien Suchaii Yussuf Khan.

Sa voix est particulièrement pénétrante et l’atmosphère de sa musique est un régal pour tous ceux qui sont un peu curieux des oreilles. Vraiment, je vous recommande non seulement ce disque, mais également quasiment tous (j’en ai découvert une dizaine et ils sont tous excellents). Et rien que ces 12 derniers mois, je crois qu’il aura sorti au moins trois disques!

En tout cas, si ce disque vous plait, je serai très heureux de venir vous reparler de James Yorkston.

James Yorkston – The Wide, Wide River (2021) par Francis

James Yorkston & The Second Hand Orchestra – The Wide, Wide River (2021) (ALBUM ZIP)

La rivière coulerait par que ça ne m’étonnerait pas.

2- The Kings of Covenience- Peace or love (2011) par Audrey

Rocky Trail », le doux retour de Kings of Convenience

Il y a des disques dont on ne parlerait jamais, mais qu’on écoute régulièrement, sans trop savoir pourquoi. Je dois avouer que je ne connais pas particulièrement l’œuvre des Kings of Covenience. A dire vrai, je ne connaissais que leur premier disque de 2001, Quiet is the new loud.

Et je dois avouer que j’y reviens régulièrement. La raison? Juste que ce disque me procure à chaque fois un grand plaisir. C’est le genre de musique où on a l’impression que le groupe ne joue rien que pour nous. Entre ce disque et celui que je vous propose, ils n’auront enregistré que deux disques que je ne connais pas. Donc ce duo de suédois n’est pas forcément des plus prolifiques qui soient.

Or, ce Peace or Love est un pur moment de bonheur. Imaginez deux voix qui s’entrecroisent et qui vous chanteraient des mots guère plus fort que dans la bossa nova, mais avec des accents plus folks. Pas de batteries ici, tout est porté par les guitares sèches. Et pourtant, ce n’est pas mou. J’ai employé le terme de Bossa nova, il y a un peu de ça dans l’esprit et dans les parfums, notamment dans cette façon de vous prendre par la main et de vous emporter.

J’ignore si ce sont les paysage scandinaves qui inspirent cette musique, mais elle n’est pas froide du tout. Au contraire, c’est chaleureux, parfois un peu mélancolique, mais aussi tendre et enjoué également. On est comme dans un cocon, c’est doux, presque utérin. On se sent tout simplement bien, parce que le monde devrait toujours être ainsi. Vous aurez compris que c’est un monde qu’on n’a pas envie de quitter une fois qu’on y est entré.

Et quand on écoute ce disque, dans sa voiture ou ailleurs, il n’a qu’un défaut, celui d’être trop court. . Et inutile de dire que la magie du premier album se reproduit à nouveau. Donc, cette fois-ci, ce sera un disque dont j’ai envie de parler, parce que je n’ai pas envie de le garder uniquement pour moi. Il fait trop du bien à la tête.

Kings of Convenience: Peace or Love

Parfois, il n’y a pas à choisir entre la paix et l’amour mais juste à cliquez ici.

Donc, voilà, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de bonnes vacances, en espérant vous retrouver en pleine forme en septembre pour nos rubriques toujours plus en vrac du rock!

Francis et Audrey

14 réflexions sur « Petit travail pour tous et Cadeaux pour les vacances: 1- James Yorkston – The Wide, Wide River (2021) par Francis et 2-The Kings of Covenience- Peace or love (2011) par Audrey »

    1. Bilan très positif pour ce blog, dont je ne me souviens pas toujours du nom, mais je sais que c’est le blog d’Audrey et Francis. Très logiquement, il figure maintenant dans le Top3 des blogs que je suis, avec celui de Jimmy et celui de Keith.

      J’aime

      1. Car oui, je continue à visiter le blog de Jimmy, certain que je suis qu’il va revenir un jour. Cela ne fait aucun doute pour moi, c’est juste une question de temps.

        J’aime

  1. Mais pour en revenir à votre blog, Audrey et Francis, j’ai bien aimé l’esprit d’ouverture dont il fait preuve. Il ne se limite pas au rock pur et dur, et ça me plait, vous le savez. De plus, le type de rock qu’il a présenté a été beaucoup plus varié que ce à quoi je m’attendais. Alors bien sûr, j’ai pesté sur la semaine Nick Cave, mais finalement, je suis content qu’elle ait eu lieu, cette semaine.

    J’aime

    1. Bref, j’ai appris beaucoup de choses avec vous en 6 mois, et je suis content d’avoir pu participer avec 2 de mes compiles. Je remarque d’ailleurs que le type de compile qui sera publiée ici n’est pas du tout le même que pour Jimmy ou Keith. Je me vois mal publier ici une compile de jazz ou de musique classique, par exemple.

      J’aime

      1. Un grand merci pour ce retour positif. Nous aussi on aimerait que Jimmy revienne (cela voudrait également dire qu’il se sent mieux). Et tu auras noté que son dernier billet était sur… Nick Cave! ^-^
        Concernant l’ouverture musicale sur le blog, nous ne voyons aucune barrière à parler de Jazz ou de Classique, c’est juste qu’on ne serait pas forcément très crédible (on a quelques idées, faut juste du temps et on se rend compte que c’est très vite un problème). Mais on le fera certainement. Là aussi, le blog de Jimmy est un modèle qui nous a inspirés. Donc si tu as des désires en la matière , ne te prive pas de nous les suggérer.

        J’aime

  2. Un petit mot pour commencer et encourager. Rien que pas égoïsme puisque je viens subir des influences et des envies ici. C’est déjà une réussite. Ensuite c’est du temps pour faire boule de neige de visites.
    Ensuite je rebondis sur les blogs et une pensée persistante chez moi. Les moteurs principaux du maintien d’un blog c’est déjà le plaisir de découvrir pour soi et de s’exprimer, indispensable vu la rareté des réactions par rapport à l’effort accompli. Ensuite c’est la richesse des échanges. C’est ici que le bât peut blesser. Je reconnais que le blog de Jimmy s’approchait de ce que je cherchais plutôt dans les forums musicaux. Moins unilatéral, il y avait une ambiance qui rappelé les joutes oratoires entre copains à la sortie de disques. Sorties attendues aussi pour ces moments de rencontres. On découvrait les disques à écouter seuls, à danser mais plus subtile les disques à écouter à plusieurs en même temps. C’était rarement « silence religieux » tandis que la musique jouait ça débattait, critiquait, encensait. Je vis moins souvent ces moments et c’est pourquoi j’appréciais les forums pour retrouver cette atmosphère, même virtuelle et désynchronisée. Mais le temps joue à l’inverse et les échanges s’épuisent sur les forums que j’ai fréquentés.
    Alors le blog? Oui parce que si il y a le régal de rédiger, le peu de réactions est un autre plaisir. La cerise sur le gateau.
    Bon j’ai un commentaire sur le Sufjan Stevens. À vous suivre.
    Antoine

    J’aime

  3. Bon, alors j’ai bien entendu ton appel, Audrey. Voici en guise de test un morceau très intéressant. C’est un orchestre français, c’est un concert qui a eu lieu à Paris, et la soliste est un.e des meilleur.es saxophonistes français.es actuel.les, homme et femme confondus. Ce morceau est à mon sens une certaine image de la perfection faite jazz. Ladies and gentlemen, let me introduce the great Sophie Alour on tenor sax !

    J’aime

  4. Bravo !!! et mention particulière pour la semaine nick cave.
    Yorkston fait beaucoup penser a king creosote dans sa façon de fabriquer des chansons; Je crois qu’ils sont sur le même label d’ailleurs.
    Et les king pareil que vous, je ne m y étais pas intéressé depuis leur premier album c est une belle re decouverte

    Merci pour tout !! jlb

    J’aime

    1. Merci. Surtout pour la semaine Nick Cave pour laquelle nous avions eu aucun écho jusqu’à présent. On pensait que l’artiste n’avait plus la faveur des internautes ou que ceux qui nous fréquentaient ne l’aimaient pas.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s