La Chasse aux chansons (6)- Fleetwood Mac- Sentimental Lady (1972)

Cette rubrique a pour vocation de nous faire redécouvrir des chansons oubliées, parce que soit sorties dans un album pas terrible, ou par un artiste pas très bien considéré ou souffrant d’un son ingrat… Bref, autant de raisons qui font qu’on puisse passer à côté.

Je ne suis pas forcément une grand fan de Fleetwood Mac. Du moins, je ne l’étais pas avant de découvrir l’album Bare Trees (1972). Et c’est sur cet album que figure la magnifique ballade, Sentimental Lady. Si, dans Fleetwood Mac, on a tendance a loué les talents de Peter Green, voire de Danny Kirwan, à la guitare, ou le songwriting de Buckingham/Nicks, cette chanson a été écrit par Bob Welch, le 4eme guitariste à avoir été embauché par le groupe et celui qu’on a plutôt tendance (à tort) à oublier.

80 photos et images de Bob Welch Musician - Getty Images

Je ne pense pas que cette chanson de Fleetwood Mac soit des plus connues mais elle mérite d’être redécouverte. A son écoute, vous découvrirez qu’il existe une place entre le blues et la pop FM qui a fait connaître le groupe, pour un titre toute en finesse. Pour rien vous cacher, c’est cette chanson qui m’a donné envie d’en savoir davantage sur ce groupe, quitte à explorer également les poids lourds de sa discographie que sont Rumours (1977) ou Tusk (1979)

On peut dire que le point fort de cette chanson est aussi le point faible. En effet, Bob Welch n’a pas une voix extraordinaire, mais elle fait ici merveille grâce à la douceur de son timbre. Les harmonies vocales avec Christine McVie et Danny Kirwan y sont également pour beaucoup. Je trouve qu’elle crée une jolie bulle intemporelle dans laquelle il fait bon de se blottir. De la douceur, donc, de la mélancolie, et des guitares toute en entrelacs qui tissent une mélodie splendide, avec un refrain qui me fait lentement balancer la tête.

Bien que sortie en single, le groupe n’a connu aucun succès avec cette chanson. Peut-être que la force de cette chanson est sa discrétion et que ce n’est pas une qualité pour décrocher des fortunes. En effet, ici, il n’y a rien d’appuyé ou de démonstratif. On est dans une approche presque artisanale, avec l’envie de travailler avec soin pour rendre les choses les plus belles possibles pour ceux ou celles qui tendraient l’oreille.

Pourtant, quelques années plus tard, sans doute un peu amer de n’avoir pas réussi à toucher le public avec, Bob Welch a réécrit le titre pour un album solo et le sortir à son tour en single. Elle a notamment été retravaillée pour rentrer sur le format Radio en la raccourcissant. Elle aurait cette fois-ci connu un certain succès, sans doute plus de l’autre côté de l’Amérique. Pour ma part, je ne crois pas avoir connu cette version.

Pour finir, une version live de cette chanson, pour un Fleetwood Mac sans doute reformé pour l’occasion avec Bob Welch.

Bref, cette chasse aux chansons est peut-être plus là pour vous préparer pour la suite avec notre prochain billet qui voudra défendre l’indéfendable sur ce groupe… Mais qu’un titre puisse à lui seul donner envie de visiter tout un répertoire, et ce contre ses préjugés, est déjà un petit exploit. Et peut-être fonctionnera-t-il pareillement pour vous si jamais vous aussi étiez réfractaires aux charmes de ce groupe, pourtant des plus intrigants quand on connait son histoire. Et si vous étiez déjà conquis depuis longtemps, rien ne vous empêche de venir nous dire tout le bien que vous pensez de cette chanson à votre tour.

Et si, vous aussi, vous avez une idée pour continuer notre chasse aux chansons, contactez-nous ici.

Audrey

2 réflexions sur « La Chasse aux chansons (6)- Fleetwood Mac- Sentimental Lady (1972) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s