Plus c’est long, plus c’est bon (2): Archive- Again (2004)

Cette rubrique vient mettre en valeur certaines chansons qui ont le pouvoir d’être étirées à l’infinie alors qu’elle repose sur une base souvent minimaliste.

Archive est vraiment un groupe surprenant. Ayant commencé par l’un des albums précurseurs du Trip-hop, Londinum (1996), il enchainera avec un album soyeux, Take my head (1999), pour ensuite nous proposer une musique plus psychédélique/progressive et électrique, You all look the same (2002) pour ensuite proposer la BOF d du film Michel Vaillant, pour rebondir sur le métallique Noise de 2004. Depuis, le groupe continue son chemin, tout en conservant ses talents protéiformes.

Billetterie et concerts de Archive en 2021 2022 | Wegow France

Dans cette œuvre des plus variées, on trouve un morceau aux forts parfums Floydiens…

La version de Again qui a fait connaître le groupe, extraite de You all look the same, fait 5’36. Archive en avait fait une version longue sur l’album en question de 16’36. C’est bien entendu de celle-ci qu’on va parler.

On est ici clairement sur un morceau de rock progressif pour lequel il va être difficile de ne pas évoquer le Pink Floyd de Wish you were here et de Animals. Sonorités similaires et même la voix de Craig Walker prend des accents douloureux de Roger Waters.

Le rock progressif est friand de pièces complexes écrites en plusieurs parties, comme par exemple Time Table de Genesis, dont on peut se demander quel est le lien entre elles (sans doute inspiré par le final de la Face d’Abbey Road des Beatles). J’avoue ne pas être friand de cet étalage technique et de complexité souvent un peu creuse, qui oublie en route l’essentiel, à savoir que la concision est une force et sans doute plus complexe à obtenir quand on sait jouer (même si ce morceau de Genesis est l’un de mes préférés).

Donc le Again d’Archive pourrait être hors catégorie sur certains points pour cette rubrique. Seulement, il est plus construit sur un long et très rigoureux crescendo que sur une succession de partie plus ou moins liées. Donc, pour moi, il repose avant tout sur une idée et non dans de multiples qui partent dans tous les sens, ce qui lui rend toute sa place ici.

En version « Single »

Bien sûr, certains pourront s’interroger sur la nécessité de faire si long quand on a pu faire tenir le tout en 5’36 et de s’attarder sur une chanson qui plagie autant ses ainés. D’abord, la version « single » est frustrante, on a vraiment l’impression qu’il en manque (pour ma part, on aurait peut-être pu s’arrêter à 10′, les 6 dernières appartiennent au rock prog que j’aime moins). Ensuite, nous avons une mélodie qui ne doit rien aux autres et l’hommage est des plus réussis, en montrant que s’il utilise les ingrédients du Floyd, ils les ont totalement assimilés pour leur redonner une belle relecture.

D’une certaine manière, en version longue, le morceau offre une curieuse sensation de surplace qui avance. En version courte, le groupe emploie un piano et le rend plus flottant, alors que la version longue a quelque chose de plombé, d’inexorable. Le groupe a pris soin de retirer tout élément strictement mélodique (comme justement le piano de la version single) pour en faire presque un blues, avec son harmonica menaçant. Deux lectures très différentes, pour un même morceau.

En résumé, plus c’est long, plus c’est bon… mais avec modération parfois.

Francis

5 réflexions sur « Plus c’est long, plus c’est bon (2): Archive- Again (2004) »

  1. Pour ma part j’avais adoré enchaîner et mélanger les versions de Noise et Unpugged, quelle richesse et mutation des morceaux. Pour certains titres j’ai gardé les deux sur mon maintenant iconique puisque plus construit Ipod.

    J’aime

    1. A 30 s près, le morceau accelere soudain et passe de 5km/h â 30km/h puis monte à 50 quand la batterie se combine à l’harmonica😊
      Tu vas être obligé de tout réécouter 😁

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s