Plus c’est long, plus c’est bon (3)- James Brown: People Get Up And Drive That Funky Soul (1973)

Cette rubrique vient mettre en valeur certaines chansons qui ont le pouvoir d’être étirées à l’infinie alors qu’elle repose sur une base souvent minimaliste.

PS: les liens manquants pour les compilations Soul Party ont été remis.

Aujourd’hui, histoire de clore notre série sur la soul, un Extrait du film Blaxploitation Slaughter’s Big Rip-Off dont vous n’avez sans doute jamais vu une image.

Ona tous une image de James Brown généralement très funk. Très axé sur la rythmique. Eh bien, avec ce morceau, on va tâcher de vous montrer le contraire…

Au départ, il y a ce titre qui dure moins de 4mn

Puis, il y a ce remix paru dans une compilation de James Brown et là, rien ne change et tout change à la fois.

Depuis, on l’a entendue dans Spiderman 3… et c’est peut-être bien là que je l’ai entendue la première fois. Depuis, c’est mon fils qui me l’a refait découvrir et je le trouve tout bonnement jubilatoire. Bon, les puristes diront peut-être que c’est plus funk que soul. Moi je dirai que c’est presque jazz! Alors, dîtes-vous que c’est tout ça à la fois!

Parce que, soudain, là, on a un nouveau visage de la musique de James Brown. Les musiciens se la jouent cool. Certes, les cuivres sonnent secs au début, mais la rythmique est tout en chaloupement. Et soudain, ça devient irrésistible. Ca parle aux jambes, ça, c’est habituel chez James Brown, mais aussi au bassin et aux épaules en même temps. Impossible de ne pas se trémousser.

Et la magie s’installe; On est bien. On est cool; Et on a plus envie que ça s’arrête. La trompette vient nous caresser l’oreille. Et ça dure. Et c’est bon! Le tout avance, sans jamais faiblir, pendant 9mn de bonheur, même que c’est trop court parce qu’on a envie de la remettre de la fouler!

Francis

Et si, vous aussi, vous avez un morceau où plus c’est long plus c’est bon, n’hésitez pas à nous contacter.

Publicité

2 réflexions sur « Plus c’est long, plus c’est bon (3)- James Brown: People Get Up And Drive That Funky Soul (1973) »

    1. Merci… mais on ne se plaint pas, car la blogosphère est plutôt abonnée aux billet sans commentaire en général. Mais c’est vrai aussi que ce sont vos commentaires qui nous donnent envie de continuer l’aventure…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s