Archives pour la catégorie Compilations Maison

Les Cadeaux des lecteurs: Eric Dolphy- Compilation Maison, par Zocalo

On avait évoqué notre totale méconnaissance d’Eric Dolphy. Et on a bien fait, car Zocalo a réussi à nous concocter une compilation sur-mesure, rien pour nous, afin de nous faire découvrir le talent de ce musicien. Alors, bien entendu, o, vous en fait profiter avec plaisir.

Eric Dolphy- Musicians Photograph Galleries- MUSE VIEWS

On ne va pas faire les fiers et vous dire tout ce qu’on connait sur lui, en l’occurrence trois fois rien, juste un nom qui circule régulièrement quand on fréquente le milieu du jazz et pour lequel s’associe un grand respect. Un nom qui nous a en quelque sorte toujours donné envie den savoir plus, mais sans savoir par quoi commencer. Voici chose faite.

Lire la suite Les Cadeaux des lecteurs: Eric Dolphy- Compilation Maison, par Zocalo

Compil’ Maison (4)- Winter is coming

Février approche, l’hiver est donc plus que là. Donc chose promise, chose, due, cette fois, c’est moi qui m’y suis collée. Ce qui veut dire que vous avez encore 2 à 3 semaines pour nous proposer votre vision du thème. Merci de nous prévenir si vous êtes partant (on en a déjà reçu deux). Si vous hésitez, on vous explique le principe ici.

Pour cette compilation « Winter is coming », je suis partie de ce que suggérait en moi le mot hiver. D’abord, il y a le froid, l’immobilisme et le silence. Ce sont les paysages enneigés ou glacés, où chaque son semble étouffé. Puis, il y a aussi la grisaille, le vent glacial et le manque de soleil qui provoque ce blues que l’on connaît tous plus ou moins après les fêtes de fin d’année.

Winter walk Pictures, Winter walk Stock Photos & Images | Depositphotos®

Mais il y a une autre dimension dans l’hiver qui va un peu à l’encontre de tout ça, notamment quand on pense à l’enfance. En effet, il y a aussi la joie des enfants quand il découvre le tapis blanc de neige dans lequel ils vont pouvoir jouer.

Et enfin, il y a le bleu infini du ciel avec cet air très pur quand l’anti-cyclone de Sibérie nous apporte ce ciel dégagé à perte de vue avec le soleil qui illumine les paysages, qui, s’ils sont glacés, en deviennent magnifiques.

Donc j’ai cherché les musiques qui suggéraient ces images et ces émotions. J’ai aussi décidé de laisser une large part aux musiques instrumentales qui collent bien à cette notion de silence et de mettre un peu plus d’artistes français que je n’en écoute d’habitude. Au final, ma compilation est une K7 de 90mn composé de deux disques, soit 4 faces. Pas très rock, plutôt atmosphériques.

Et maintenant, voici ce que cela a donné avec la revue en détail…

Lire la suite Compil’ Maison (4)- Winter is coming

Vos compilations « Vents Contraires »

Vous commencez certainement à avoir l’habitude, après notre compilation maison, on vous livre le travail des participants. On compte encore sur vous pour le prochain thème « Winter is coming » qui devrait s’achever courant janvier si tout se passe bien… sachant que c’est Audrey qui s’y collera et qu’elle a juste un morceau en tête pour l’instant.

Over the Blowdown | Redlin Art Center

Pour participer, les règles sont simples:

1- vous devez respecter une durée qui correspondra soit à celle d’un CD, soit celle de deux faces de K7 de 45mn

2- pensez à nous donner les titres des chansons sur un fichier bloc notes pour nous faciliter le travail, avec, pourquoi pas, un petit texte expliquant vos intentions .

3- Vous nous adressez le tout ici . Vous avez une semaine après que nous ayons proposé la nôtre, ce qui voudra dire 3eme ou 4eme semaine de janvier.

Eventuellement, vous pourrez lire notre théorie sur les compilations maison pour vous inspirer.

En attendant, voici vos très belles compilations maison sur le thème « Vents Contraires ».  Curieusement, vous constaterez que chacun aura traité le thème à sa façon et de manière souvent éloigné de ce que nous avions imaginé. Mais le résultat n’en est que plus passionnant et magnifique!

Lire la suite Vos compilations « Vents Contraires »

Les Cadeaux des lecteurs (3)- Le Rock d’avant le Rock par Zocalo

C’est vraiment une compilation du tonnerre que nous propose là Zocalo! Que vous aimiez le rock ou le jazz n’a pas d’importance! C’est juste de la musique jubilatoire (mais pas que) et qui vous donne la patate pour le reste de la journée. Pour rien vous cacher, mes enfants ont absolument voulu l’avoir eux aussi quand je l’ai passée...

Photo de classe Rock'in Jazz de 1970, Rock'in Jazz Orchestra - Copains d' avant

D’où vient le rock ? De quels courants est-il issu ? Est-il le fruit d’une éclosion spontanée ou l’aboutissement d’une évolution prévisible ? Une partie de la réponse se trouve peut-être dans le film « Bird » de Clint Eastwood, qui retrace de la vie de Charlie Parker, le grand saxophoniste de jazz qui aura révolutionné le jazz durant sa carrière éclair de 18 ans.

Lire la suite Les Cadeaux des lecteurs (3)- Le Rock d’avant le Rock par Zocalo

Compilation Maison: Vents Contraires

Les compilations maison sont tout un art qu’on avait débattu ici. Nous souhaitons vous proposer chaque trimestre un thème où chacun d’entre vous sera libre de participer. Les précédents s’étaient intitulés « Couleur printemps » et « Couleur Bleu Nocturne » vous aviez été nombreux à y participer et nous vous en remercions.

The Headwinds of Leadership | Doug Dickerson on Leadership

Voici le moment de vous dévoiler notre compilation Maison « Vents Contraires« , qui avait pour objectif d’opposer deux styles qui s’opposent, en l’occurrence la pop baroque et le punk pour notre part.. La sophistication et le raffinement d’un côté et l’énergie et la simplicité brute de l’autre. Bien sûr, rien n’empêche de tricher un peu…

Bien que nous ayons déjà reçu les premières livraisons de compilation, vous avez encore 2 à 3 semaines pour se joindre à nous. Idéalement, faîtes-nous signe.

Quant aux prochain thème, nous vous proposons: « The winter is coming« .

Lire la suite Compilation Maison: Vents Contraires

Hommage à… Marc Seberg

« Hommage à » est une rubrique ouverte à tous pour que chacun puisse parler librement d’un artiste ou groupe (vivant ou mort). L’idée est de le faire (re)découvrir et de proposer à la fin une compilation maison. Donc si, vous aussi, vous voulez participer parce qu’on a oublié quelqu’un, n’hésitez pas à nous faire signe.

Ce billet fait écho à celui de Jimmy qu’il a fait sur la sortie du disque de Marquis.

On ne peut pas dire que le groupe Marc Seberg suscite beaucoup de ferveur de nos jours. On préfère logiquement Marquis de Sade, plus rock, plus tranchant, et donc plus pertinent en termes de crédibilité. Il faut dire que le son des disques a moins bien vieilli, on y entend clairement certains travers des 80’s. Et puis, beaucoup lui auront fait reproche d’avoir trahi la cause en se détournant du noir pour faire entrer la lumière. Or, Lumières et Trahisons (1987) est justement le nom de leur 3eme album…

Pourtant, à la base, Marc Seberg, rien que le nom fait rêver. Un nom de personne pour un nom de groupe, avouez que c’est étrange. D’un côté, Seberg, référence à l’actrice Jean SEBERG, avec son image de garçonne sexy, ses références au cinéma de la nouvelle vague. De l’autre, ce prénom d’homme qui crée une rupture et qui reprend les premières lettres de Marquis de Sade, le précédent groupe de Philippe Pascale (tout comme MS forme les initiales pour les deux groupes) et qui fait aussi écho à la phrase «Tu sais, Marc, nul endroit où se fuir dans la nuit » qu’on entend dans Cancer and Drugs de Marquis de Sade. Et puis, ce premier album, avec l’image du groupe mixte, qui souligne qu’il s’agit non pas d’un artiste mais d’un groupe.

Lire la suite Hommage à… Marc Seberg

Les Cadeaux des lecteurs (2): Hommage à… Peter Green (par Duke)

Aujourd’hui, grâce à Duke, on fait deux rubriques en une. D’une part, un hommage à… Peter Green, le premier guitariste légendaire de Fleetwood Mac (qui finira pas très bien) et un Magnifique cadeau des lecteurs, avec ce long billet et deux albums à la clés, dont une Compilation Maison. Autant vous dire que ça va parler blues et… guitaristes que la légende a parfois oubliés à tort. Et ça tombe bien, on voulait justement vous parler de Fleetwood Mac, donc notre contribution attendra pour céder la place au Duke!

Je consultais cet été l’article d’un magazine relatant l’histoire du féminisme derrière les pochettes de disques misogynes. Un véritable sujet de thèse que l’auteur avait malheureusement bâclé en catégorisant tous les visuels en sous-dossiers (Menotte, nympho, pâtisserie, pipe, sein, fesse, jambes, culotte, lingerie…) sans argumentaire convaincant. Tout en me rinçant l’œil devant les inévitables pochettes moites de nanars disco funk, je constatais avec regret que certaines des plus emblématiques couvertures « outrageantes » avaient été oubliées de la sélection.

Exit, la pochette anglaise d’Electric Ladyland (1968) du Jimi Hendrix Experience : une meute de louves -groupies aux poitrines naturelles soi-disant ramassées par le photographe dans les rues de Londres faisaient mine d’attendre que l’une d’entre elle fusse choisie par Jimi en guise de récompense. Cette pochette scandaleuse aurait été imposée à Jimi Hendrix par sa maison de disque. Exit, les covers de Roxy Music dont la délicieuse Country life avait grandement stimulé mon désir adolescent de nature champêtre surtout pour le mannequin de droite à la mâchoire androgyne. Exit, la couverture du Live 1969 du Velvet underground dont suintait une odeur de sexe sale et douloureux. À classer dans la catégorie « SM » ou « culotte » comme celle dans un style plus potache de School’s out d’Alice Cooper pour les collectionneurs chanceux qui ont conservé le slip qui se cachait sous le pupitre de carton.

Lire la suite Les Cadeaux des lecteurs (2): Hommage à… Peter Green (par Duke)

Petit travail pour tous et Cadeaux pour les vacances: 1- James Yorkston – The Wide, Wide River (2021) par Francis et 2-The Kings of Covenience- Peace or love (2011) par Audrey

Le temps des vacances arrive. Il est l’heure pour nous du faire une petite pause. Avant de vous quitter, on aimerait faire un petit bilan avec vous.

Et comme on se dit que vous risquez de prendre la route, on vous propose deux disques en guise de nouveauté pour accompagner pendant les longs kilomètres qui pourraient peut-être vous attendre (en espérant que ce ne soit pas trop tard: Tom Yorkston- The Wide, Wide River et les Kings of Covenience- Peace or Love .

Lire la suite Petit travail pour tous et Cadeaux pour les vacances: 1- James Yorkston – The Wide, Wide River (2021) par Francis et 2-The Kings of Covenience- Peace or love (2011) par Audrey