Archives du mot-clé peter case

Les Théories du Rock (6) : Les albums Tribute ont-il vraiment une utilité ?

Cette rubrique, derrière la notion de « théorie », n’a pas la prétention d’être sérieuse, mais de réfléchir un peu sur le propos. C’est aussi l’occasion pour nous de vous présenter un disque pour l’illustrer avec bonne ou mauvaise foi (mais si, vous aussi, vous avez des « théories » sur le rock (notez bien les guillemets), notre blog vous est ouvert, pour ça, cliquez ici).

Allez, on finit notre Zoom (ou Galaxie du rock) sur Peter Case, quasiment en beauté avec ce tribute que même les réfractaires devraient aimer tellement il illustre ce que la musique américaine a de plus beau lorsqu’elle s’inscrit dans l’authenticité la plus pure.

Peter Case Tour Dates & Tickets 2021 | Ents24

Là aussi, on ne va pas se répéter, mais on ne connait pas très bien la carrière solo de Peter Case. Mais tout ce qu’on connaît de lui donne envie d’en savoir davantage. Preuve à l’appui, on vous propose ce splendide et copieux projet d’hommage à sa musique. On entend déjà certains dire que, 3 CD soit 48 chansons de Peter Case, ça fait sans doute un peu beaucoup. Au risque de vous surprendre, si ce genre de disque est généralement totalement anecdotique et voué à être très vite oublié, cette compilation pourrait être une magnifique exception pour plusieurs raisons.

Lire la suite Les Théories du Rock (6) : Les albums Tribute ont-il vraiment une utilité ?

A redécouvrir (11)- Peter Case: HWY 62 (2015)

Je vais vous livrer un secret. Un de ces secrets qu’on ne dévoile que sur le ton de la confidence pour forcer l’autre à tendre l’oreille, mais dont on sait à l’avance qu’il pourra aider celui qui l’écoute. En effet, on ne peut pas dire que Peter Case soit très connu en France. Et j’ignore s’il l’est dans son pays natal. De toute façon, on peut dire que sa musique est certainement trop authentiquement américaine pour toucher l’âme des français. Pourtant, il entrerait pour ma part dans la précieuse catégories de ceux qu’on aimerait avoir pour amis.

Peter Case w. Cyril Jordan – Nijmegen 86 (CDr) - Discogs

Pour ma part, son nom reste associé aux premiers Inrockuptibles (quand ils étaient encore bimensuels). A l’époque, la chronique de ce qui devait être son premier disque solo m’avait suffisamment marquée pour avoir envie de l’écouter pendant des années. C’était un temps ou un âge où le pouvoir des mots était plus fort que les notes diffusées sur les radios. Sur la foi d’un chroniqueur, j’étais prête à dépenser mon petit pécule mensuel pour un disque. Malheureusement, je ne l’ai jamais trouvé dans les rayons. Alors, il m’est juste resté en mémoire ce nom qui était pour moi comme un sésame magique pour découvrir quelque chose d’authentique. Et puis, avouer, qu’il a une sacrée bonne tête.

Lire la suite A redécouvrir (11)- Peter Case: HWY 62 (2015)

A redécouvrir (10)- The Plimsouls… Plus (1992)

On dédie cet article à notre cher et regretté Fracas qui nous manque tant.

On continue l’histoire de Peter Case. Pour cela, nous vous proposons leur premier album éponyme de 1982 combiné avec leur EP Zero Hour de 1981 . Nous voilà donc de nouveau dans de la musique US dans ce qu’il y a de plus pur, toutes guitares dehors (mais sans un seul gramme de gras dedans).

En tout cas, voilà un groupe que nous avons plaisir à chroniquer. Pour rien vous cacher, à part sa musique, on ne connaît pas grand-chose de lui. Comme pour The Nerves, il faut écouter et réécouter leurs disques pour découvrir l’âme qu’elle renferme et ses bienfaits sur la nôtre. Pour les sceptiques, ici, c’est encore meilleur, car, étant seul maître à bord, le talent de Peter Case y est encore plus évident.

Les Plimsouls

On aurait bien choisi Everywhere At Once (1983), leur disque suivant qui est absolument fabuleux, mais Fracas l’avait proposé il y a quelques années, et vous pourrez trouver ce qu’il en disait ici. Pour ma part, il fait partie de ces disques qui, quand je les écoute, me mettent de bonne humeur pour toute la journée, comme peuvent l’être le premier Specials ou English Settlement d’XTC ou l’album éponyme des Woodentops ou, bien sûr, certains Beatles. J’ignore si c’est physique ou physiologique mais ils vous baignent d’énergie positive qui se diffuse dans votre cerveau et vous donne envie de sourire, mieux que toutes les pilules soit disant magiques.

Cela dit, cette édition que nous vous proposons du premier disque du groupe, augmenté de leur premier Ep, est du même tonneau. Oui, dans le genre, je mettrais pas mal de mes disques à la poubelle pour garder ces deux-là.

Lire la suite A redécouvrir (10)- The Plimsouls… Plus (1992)

A redécouvrir (9)- The Nerves- One way to ticket (2008)

Ne vous fiez pas à la date de parution de ce disque. On va parler d’une groupe qui a sévi de 1974 à 1978. Pendant cette période, ils n’auront jamais sorti un vrai album, aussi ce disque regroupe l’essentiel de leurs enregistrements

Pop On The Run: U.S. Power Pop; The Nerves - One Way Ticket (2008 Alive  Records)

Pourquoi s’attarder sur lui? Tout simplement parce que nous souhaitons consacrer un zoom sur Peter Case et qu’il s’agit de sa première formation. Or celle-ci est entrée dans l’histoire du rock pour plusieurs (bonnes) raisons. Et puis, vous ne le savez peut-être pas, mais vous connaissez certainement un de leurs titres…

Lire la suite A redécouvrir (9)- The Nerves- One way to ticket (2008)